QUI EST SUELA

Suela Mero est une chanteuse pop-rock reconnue pour en mettre plein la vue lors de ses prestations d’une grande sensualité. Bien que sa jeunesse ait été marquée par la mémoire d’une famille déchirée par la guerre, son avenir est promis à un grand succès international.

Son deuxième album, «Don’t Tease The Dragon», dont le single éponyme est déjà en vente, paraîtra d’ici la fin de l’année.

JEUNESSE

 Suela Mero est née en Albanie et commence à chanter et danser dès l’âge de cinq ans. Sa jeunesse a été marquée tant par des circonstances tragiques que par sa détermination sans faille à devenir chanteuse. Au début des années 80, sa famille est victime d’un complot gouvernemental où leur réputation est attaquée et leur vie mise en péril, forçant ses parents à divorcer et prendre le chemin de l’exil. Elle quitte alors avec son père vers Mican, une petite ville près de la frontière grecque. Suela ne voit sa mère qu’en secret, une ou deux fois par année. À Mican, Suela entreprend de chanter quotidiennement avec la chorale des enfants. C’est alors qu’elle rencontre celui qui deviendra son mentor, le chef de la chorale. Elle chante alors sans répit et enivrée par la confiance qu’il lui montre, elle rêve de devenir une star. Ces quelques années d’exil dans ce village éloigné seront déterminantes tout au long de sa vie.

 À partir de 1991, lorsque le climat politique s’améliore, Suela rentre à Tirana, capitale de l’Albanie. Elle retrouve enfin sa famille, dont la vie n’est plus en danger, et poursuit ses études tout en perfectionnant son art sur la scène locale.

S’INSTALLER AU CANADA : LES DÉBUTS D’UNE CARRIÈRE MUSICALE

La carrière de Suela fait un bond de géant en 1996 lorsqu’elle immigre au Canada. À son arrivée, elle parle très peu anglais – encore moins français – et ne peut communiquer qu’à travers la musique. Elle se produit régulièrement sur scène lors de «Bouzoukis» grecs, lui permettant ainsi de joindre les deux bouts. En 1998, elle est admise à l’Université McGill, où elle étudie les affaires, lui permettant de mieux comprendre l’industrie de la musique.

Elle continue de chanter lors de mariages et divers évènements, tout en poursuivant l’écriture et l’enregistrement de nouveau matériel en compagnie du musicien Nick A. Encouragée par ses amis, Suela participe en 2002 à Canadian Idol, terminant parmi les quinze finalistes. Cet accomplissement rallume son rêve de jeunesse : elle est née pour se produire sur les plus grandes scènes.

DE NOUVEAUX SOMMETS

Au retour d’une célébration du Nouvel An de 2005, Suela se retrouve au coeur d’un grave accident impliquant 35 voitures sur l’autoroute 401. De son lit d’hôpital, elle devient encore plus déterminée à écrire de la musique inoubliable.

Les idées de chansons naissent furieusement dans sa tête. Elle se met à écrire à un rythme effréné et rencontre des personnes importantes de l’industrie. Elle se produit désormais régulièrement à Montréal, et de nombreux DJ lui demandent de remixer ses chansons. Après le succès de son tant attendu premier album «Truly Yours», elle travaille maintenant sur «Don’t Tease The Dragon», dont le single éponyme est déjà en vente.

Soyons attentifs : Suela est une star en devenir.